Avant d'aimer les autres,
il faut commencer par s'aimer
sois-même

Joanna CourtoisÉtudiante

Pendant très longtemps, il a semblé que le seul moyen de s’aimer et de s’accepter était de perdre
du poids, de faire du sport ou de boycotter Instagram et ses théories de corps « parfaits ».
Eh bien non !

Bien que cela soit plus facile à dire qu’a faire, la meilleure façon d’arriver à vous accepter tel que vous êtes, c’est de commencer à vous aimez
vous-même

Le miroir peut être votre ennemi juré, mais à y regarder de plus près, c’est simplement vous. Apprendre à vous aimer est la première étape pour arriver à une forme de sérénité et de paix avec votre corps et l’image que vous avez de vous-même.

Le mouvement body positive vient des réseaux sociaux. En résumé #bodypositive = il n’existe pas de bonne ou de mauvaise morphologie, le corps parfait n’existe pas. Le but est de mettre en avant des personnes qui n’entrent pas dans la case « idéal de beauté » de la société actuelle. Partager des photos de soi et de son corps sans chercher à cacher ses défauts, mais les montrer et les mettre en valeur.

Si vous trouvez des femmes super canon, alors pourquoi ne pourriez-vous pas redéfinir vos critères et tout simplement vous aimer ?

Le mouvement #bodypositive va beaucoup plus loin, il vous pousse aussi à dépasser vos peurs, vos angoisses et à briser les tabous. Il ne faut plus vous interdire de faire des choses à cause de votre corps mais grâce à lui. Vous pouvez, par exemple :

  • poser pour un photographe;

  • porter des robes et des shorts;

  • vous mettre en maillot de bain sur la plage, etc…

Une femme qui est à l'aise
avec son corps et ses formes,
c'est super sexy !

Noah MartinCoach sportif

Stop à la perfection !

Nous l’avons bien vu, les marques nous le font comprendre : la perfection n’est plus au goût du jour ! Mettez en avant vos défauts, cassez les codes et surtout assumez-vous.

Vous ne faites pas du 34 ? Vous n’avez pas de tablettes de chocolat ? Rassurez-vous : Vous êtes normal ! N’oubliez pas : la perfection n’existe pas, même Rihanna et Jude Law ont des défauts !

Vouloir s’améliorer est bien, certes. Mais posez-vous la bonne question : Est-ce pour vous ou pour entrer dans le moule ?

Le mouvement body positive vient des réseaux sociaux. En résumé #bodypositive = il n’existe pas de bonne ou de mauvaise morphologie, le corps parfait n’existe pas. Le but est de mettre en avant des personnes qui n’entrent pas dans la case « idéal de beauté » de la société actuelle. Partager des photos de soi et de son corps sans chercher à cacher ses défauts, mais les montrer et les mettre en valeur.

Voici 3 petits conseils pour s’assumer  :

Pour enfin être heureux !

Hype

17, place Travot
49300 Cholet
France

T: 02 41 58 44 33
E: fanny@agenceadhoc.com